Ipso Facto | Cordeliere et Regent 2019
A la recherche de « La Cordelière et le Regent » 2019, nef de la Duchesse Anne de Bretagne coulée en 1512. La campagne de recherche pilotée par la Région de Bretagne et le DRASSM sous la direction de Michel L’Hour et Olivia Hulot s’est déroulé du 03 au 14 juin 2019 à bord du navire de recherche André Malraux, avec la participation de la doctorante Yajaira Vargas (Ipso-Facto, UBS). La prospection réalisée à l’entrée de Goulet à Brest a permis de mettre en lumière plusieurs anomalies du fond marin. Grâce à l’utilisation des instruments comme le magnétomètre, le sonar et le multi-faisceau, les anomalies ont été classées par priorité pour ensuite être confirmées grâce à une expertise directe. Des plongées réalisées entre 27 et 50 mètres de profondeur ont confirmé la présence de plusieurs vestiges correspondant à des périodes chronologiques plus récentes (XIXe siècle) que la Cordelière. Photos de Philippe Alain.
cordeliere, régente, archéologie sous-marine et subaquatique, fouilles, prospection, bretagne, goulet, brest
17577
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-17577,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-9.4,qode-theme-ver-13.3,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive
 

La Cordelière et le Regent 2019

Category
Évaluation archéologique, Opération, Prospection
Évaluation archéologique / Opération / Prospection
SITE
Entrée de Goulet (Brest, Bretagne, France)
CLIENT
DRASSM et Région de Bretagne
DATE
2019
RÉALISATION
Responsables : Michel l’Hour et Olivia Hulot (Drassm)
Opératrice Ipso Facto : Yajaira Vargas Velasquez
PRÉSENTATION
A la recherche de « La Cordelière et le Regent » 2019, nef de la Duchesse Anne de Bretagne coulée en 1512.
La campagne de recherche pilotée par la Région de Bretagne et le DRASSM sous la direction de Michel L’Hour et Olivia Hulot s’est déroulé du 03 au 14 juin 2019 à bord du navire de recherche André Malraux, avec la participation de la doctorante Yajaira Vargas (Ipso-Facto, UBS). La prospection réalisée à l’entrée de Goulet à Brest a permis de mettre en lumière plusieurs anomalies du fond marin. Grâce à l’utilisation des instruments comme le magnétomètre, le sonar et le multi-faisceau, les anomalies ont été classées par priorité pour ensuite être confirmées grâce à une expertise directe. Des plongées réalisées entre 27 et 50 mètres de profondeur ont confirmé la présence de plusieurs vestiges correspondant à des périodes chronologiques plus récentes (XIXe siècle) que la Cordelière. Photos de Philippe Alain.